Observatoire de Lutte contre la Faim

24 octobre 2017

BIENVENUE SUR LE BLOG DE L'OBSERVATOIRE DE LUTTE

CONTRE LA FAIM DANS

L'ARCHIDIOCESE DE YAOUNDE

Avoir faim, c’est ne pas pouvoir manger chaque jour les aliments dont on a besoin. La faim est un phénomène mondial : des gens  souffrent de la faim dans tous les pays du monde,  mais la situation est plus grave dans certaines régions, notamment en Afrique subsaharienne et dans certains pays d’Asie.

 Selon les statistiques de la FAO, agence de l’ONU spécialisée dans l’alimentation et l’agriculture, 850 millions de personnes souffrent de dénutrition,c’est-à-dire que leur alimentation ne leur apporte pas les nutriments dont leur corps a besoin pour fonctionner. Par ailleurs, plus de 2 milliards de personnes souffrent de malnutrition,c’est-à-dire que leur alimentation ne leur apporte pas le  nécessaire pour être en bonne santé.

 Au Cameroun, de nombreux habitants souffrent de la faim. Selon les  statistiques  disponibles,  40,2 %  de  l ’ensemble  de la  population  vit  en  dessous du seuil de pauvreté (ECAM II, 2002). Le rapport sur le développement humain du Cameroun, édition 1998 publié par le PNUD révélait déjà  que  depuis  le  milieu  des  années  80,  une  pauvreté  de  grande  ampleur  et  de  dimension multiple  s’est  installée  dans  l’ensemble  du  pays  et  dans  toutes  les  couches socioprofessionnelles. 

 

 L’Observatoire veut contribuer

à l’ODD FAIM ZERO

 

SOUTENEZ-NOUS !!!

 

Selon le Compendium de la Doctrine Sociale de l'Église (DSE article 182), « Le principe de la destination universelle des biens requiert   d'accorder une sollicitude particulière aux   pauvres, à ceux qui se trouvent dans des situations de marginalité et, en tous cas, aux personnes dont les conditions de vie entravent une croissance appropriée » L'option préférentielle pour les pauvres est une « priorité spéciale » dans la pratique de la charité dont témoigne toute la tradition de l'Église.

 

« Elle concerne la vie de chaque chrétien (...) et s'applique également à nos responsabilités   sociales, donc à notre façon de vivre, aux  décisions que nous avons à prendre de façon cohérente au sujet de la propriété et de l'usage des biens. (...) Étant donnée la dimension   mondiale qu'a prise la question sociale, cet amour préférentiel, de même que les décisions qu'il nous inspire, ne peut pas ne pas embrasser les multitudes immenses des affamés, des mendiants, des sans-abri, des  personnes sans assistance médicale et par dessus tout, sans espérance d'un avenir  meilleur. »

 

 POUR NOUS CONTACTER

B.P.185 Casier N° 181 Procure des Missions - Yaoundé

Tel : (00237) 242-71-68-91 / 699-71-12-25 / 674-85-60-77

E-mail : observatoire.faim@yahoo.fr

 

 

Posté par CONTRE LA FAIM à 12:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]